Résultat d’étude sur un cas de choc acoustique après un traumatisme

L’une des rares études récente sur un hyperacousique français : Article : Un cas de choc acoustique avec activation trigéminal-autonome après un traumatisme

Cette étude rapporte le cas d’une blessure au choc acoustique (ASI), qui n’a pas entraîné de perte auditive importante, mais qui a été suivi de nombreux symptômes chroniques internes (acouphènes, otalgies, picotements dans l’oreille, tensions dans l’oreille et rougeurs du tympan) et à l’extérieur des oreilles (nez bouché, douleur au cou / dans la région temporale).

Ils suggérent que ces symptômes puissent résulter d’une boucle impliquant une lésion des muscles de l’oreille moyenne, des processus inflammatoires périphériques, une activation et une sensibilisation du nerf trijumeau, du système nerveux autonome et des rétroactions centrales.

Lien : Article : Un cas de choc acoustique avec activation trigéminal-autonome après un traumatisme

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s