Baisse du seuil ou amplification auditive ?

Aucun texte alternatif disponible.

Il est souvent expliqué que notre seuil de douleur auditif est abaissé. Mais ne serait-il pas plus judicieux de prendre en compte que c’est plutôt notre système auditif qui amplifie les sons pour dépasser notre seuil de douleur ?

Juste après mon deuxième trauma auditif, je devais aller dans une salle très éloignée des hauts-parleurs pour pouvoir continuer la pratique de la danse. Je mettais tout de même des bouchons et bien que j’étais carrément dans une autre salle, j’entendais encore trop fort la musique (mon seuil de douleur démarrait à 60 dB).
Un an plus tard avec moins de douleurs pour les sons de faible intensité (seuil de douleur à partir de 75dB), j’ai remarqué que dans l’autre salle, il faut en fait tendre l’oreille pour pouvoir entendre la musique (je n’ai pas de perte auditive et les mesures du sonomètre sont identiques).
Je fais donc le constat que mon hyperacousie donne la sensation qu’un son entendu est largement augmenté en intensité.
Je ne pense pas que l’hyperacousie soit uniquement une histoire de seuil de douleur qui ai été diminué (schéma de droite), mais plutôt que notre oreille moyenne, nos CCE et notre cerveau auditif, augmentent tout ce que nous entendons au delà du seuil de douleur (schéma du milieu). Bien sur, si l’audition commence à 20dB, nous n’entendons rien en dessous des 20dB.

perception

C’est mon hypothèse.

PS : Un son augmenté de 20dB est en fait perçu 100 fois plus fort (3dB = 2 fois plus fort et 10dB = 10 fois plus fort)

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s