Test du casque à conduction osseuse

Tout d’abord, j’ai fait cet achat car j’ai des douleurs auditives.

Ces douleurs augmentent lorsque je téléphone et qu’il y a un bruit parasite dans mon entourage. Dans ce cas, je ne comprends plus ce que j’entends et je dois augmenter le son, ce qui augmente mes douleurs, révèle mes acouphènes et aggrave mon hyperacousie.

Ce casque ne se met pas dans le conduit auditif, il se positionne sur les os, sous les tempes et transmet le son grâce aux vibrations du crane vers les cellules ciliés.

Le gros avantage, c’est qu’en cas de bruit intense dans le téléphone, les sons aiguës vont moins dans le conduit auditif, ce qui diminue les risques d’aggravation des symptômes douloureux.

Mais le plus gros avantage pour moi et de pouvoir téléphoner tout en portant des protections auditives (bouchons d’oreilles). L’avantage avec les bouchons en plus du casque c’est que non seulement on diminue les nuisances sonores environnantes (en mettant les bouchons d’oreilles) mais en plus le son est limpide (meilleurs basses fréquences). Du coup on peut téléphoner en baissant le volume sonore tout en entendant très bien la conversation (ce qui est un luxe pour un hyperacousique).

Je voulais utiliser ce casque aux travail lorsque nous sommes plusieurs à téléphoner. Je dois dire que c’est maintenant un vrai bonheur de ne plus être agressé par mes conversations téléphoniques, de comprendre ma conversation et de ne plus être gêné par les doubles ou triples conversations simultanées.

Niveau technique, le casque que j’ai acheté est de la marque Aftershoks (plus chère mais de qualité) et il fonctionne uniquement en Bluetooth et sur batterie. Les commandes se font à distance via le casque pour lever et baisser le volume.

Un détaille technique important et qui m’agace tout de même fortement dans les nouvelles technologies, c’est que le casque parle. Pour un hyperacousique c’est hyper-énervant d’avoir une voix qui dit : « allumé ou connecté ». Je trouve toujours ces voix trop fortes à mon goût, du coup j’allume le casque et je le laisse parler avant de le mettre sur ma tête pour prendre la communication (j’avais eu le même problème avec les casque à réduction sonore de chez boss). J’évite de lever ou baisser le volume avec le casque car il y a aussi un bip qui va trop fort.
Côté micros (qui sont placés dans les « oreillettes »), je n’ai pas eu de remarque particulières de mes correspondants.

Niveau ergonomie, le serre tête se positionne derrière la tête et il y a deux taille (petite cranes et standard). Il faut l’essayer avant de l’acheter car j’ai préféré prendre la petite taille afin que le casque ne flotte pas.

Les seules remarques que je ferais sur le casque concernant l’hyperacousie, c’est de trouver une marque qui ne le fasse pas parler et trouver un casque filaire pour éviter de devoir le recharger ou d’utiliser le Bluetooth.
Sinon côté conduction osseuse, utilisé avec des bouchons, c’est génial…

4 commentaires sur “Test du casque à conduction osseuse

  1. Bonjour,
    Pouvez-vous m’indiquer votre niveau d’hyperacousie? Est-elle profonde? J’ai lu ailleurs, mais sans explication fournie par son auteur, que le casque osthéophonique pouvait être dangereux pour l’hyperacousie. Peux-t-on utiliser ce casque en portant des bouchons et entendre ce que l’on nous dit dans une conversation courante sans passer par un smartphone mais avec un simple microphone bluetooth? En fonction de vos réponses j’aurais sans doute d’autres réponses. Bien cordialement et bonne année..

    J'aime

    1. Bonjour , j’étais certain d’avoir déjà répondu. Désolé. Mon niveau d’hyper était de 60dB lorsque j’ai acheté le casque et effectivement l’impact sur la cochlée est le même par voie aérienne que pas voie solidienne. Le gros avantage est surtout de pouvoir mettre un niveau sonore beaucoup plus faible car les bouchons évitent les nuisances sonores. Oui on peux utiliser ce casque en portant des bouchons et entendre ce que l’on nous dit dans une conversation courante. Mais dans mon cas, la conversation vient du smartphone. Je ne sais pas si le casque peut capter un simple microphone bluetooth mais je pense que toutes source sonore venant par bluetooth peut être reconnue.

      J'aime

  2. Bonjour,
    Pouvez-vous m’indiquer votre niveau d’hyperacousie? Est-elle profonde? J’ai lu ailleurs, mais sans explication fournie par son auteur, que le casque osthéophonique pouvait être dangereux pour l’hyperacousie. Peux-t-on utiliser ce casque en portant des bouchons et entendre ce que l’on nous dit dans une conversation courante sans passer par un smartphone mais avec un simple microphone bluetooth? En fonction de vos réponses j’aurais sans doute d’autres réponses. Bien cordialement et bonne année..

    J'aime

    1. Bonjour
      Lorsque j’ai utilisé ce casque au début, j’était avec un seuil de 60dB. Il est vrai que j’avais autant de douleur en conduction osseuse qu’en audition aérienne. Toutefois le casque à conduction me permettait de mettre des bouchons auditifs et donc de pouvoir baisser le son au minimum (vu que j’avais moins de bruit de fond) du coup quand on est obligé de téléphoner en milieu bruyant c’est un compromis.
      Le casque à un micro intégré pour pouvoir téléphoner sans autre accessoire via la connection bluetooth.
      Cdt

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s