Article : L’hyperacousie, un symptôme banal du patient désafférenté

Est ce que le vécu de l’acouphène et de l’hyperacousie par une personne psychologiquement saine, engendre un modus operandi nécessaire et indispensable pour continuer à fonctionner avec le moins de gêne possible (hypothèse émotionnelle) et est ce que les conduites d’évitement et les tentatives de sur protection de l’oreille ne sont pas la conclusion inévitable d’une orientation médicale non spécialisée et imprudente.

https://www.researchgate.net/publication/267336054_L’hyperacousie_un_symptome_banal_du_patient_desafferente

Un commentaire sur “Article : L’hyperacousie, un symptôme banal du patient désafférenté

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s