L’addiction au son

Super vidéo pour comprendre l’audition et l’addiction au son.
 
On voit très bien les cheveux s’envoler de 20 cm à chaque impulsion sonore. Il faut s’imaginer que le tympan qui capte l’onde sonore vibre de la même manière. Sa vibration se transmet à trois osselets successifs (entourés de muscles protecteurs et régulateurs). Les osselets transmettent les vibrations à une pense remplie de liquide. Liquide dans lequel baignent des cellules ciliées qui transformeront les vibrations sonores en signaux électromécaniques. Les signaux sont décryptés par le cerveau et celui-ci va limiter ou augmenter leur vibrations en fonction des besoins de discrimination pour affiner son décodage.
 
Choix no 1 : On remarque ceux qui fuient en courant instinctivement. Le rôle du muscle tenseur du tympan et du reflex stapédien est de se contracter pour limiter temporairement les vibrations du tympan et des osselets. Ce qui permet de protège les cellules ciliées le temps de s’éloigner de la source sonore. le choix de la fuite permet de préserver l’audition. Les cellules ciliées, contrairement aux cheveux, sont hypersensibles et ne repousseront jamais. La nature est bien faite, nous avons en plus des doigts que nous pouvons mettre dans nos oreilles, juste le temps de s’éloigner des risques sonores.
 
 
Choix no 2 : Mais la protection des muscles protecteurs ne dure pas et pour ceux qui restent sur place, l’audition fini par arrêter d’envoyer des messages d’alerte. Le cerveau fini par ignorer le danger car dans une situation naturelle, faute de pouvoir fuir, il faudrait se préparer au combat. L’organisme soumis au danger, choisit le combat ou la fuite, ce qui induit une augmentation de la sécrétion de cortisol, de catécholamines et d’adrénaline libérant rapidement l’énergie permettant de faire face à une menace. Ceux qui choisissent de rester pour ressentir cette sensation d’énergie intérieur et extérieur, finissent par développer une dépendance à cet état corporel momentané et donc au son. Le cerveau s’habitue à cette dépendance et la dépendance augmente pour des sons de plus en plus fort afin d’avoir sa dose d’excitation.
 
C’est alors que les cellules de l’audition se dégradent en juste quelque secondes d’écoute à plus de 100db (équivalent à plus de 8h à 80db) . En cas d’acouphènes le lendemain, il faudra courir aux urgences dans l’heure sinon ils deviendront irréversibles. Mais dans tous les cas (même sans acouphène), les cellules auditives perdues, resteront perdues. Le cerveau grâce à sa plasticité va très bien compenser les pertes auditives en surexploitant les cellules restantes. Les bilans audiométriques seront toujours bons malgré les pertes. C’est seulement quand on aura perdu plus de la moitier des cellules de l’audition que l’on commencera à moins savoir discriminer les sons. A ce moment, un appareil auditif va juste pouvoir augmenter le volume mais il ne permettra jamais de récupérer la discrimination des sons et il risque d’augmenter les douleurs auditives appelées « recrutement » (ce qui provoque un isolement social).
 
 
La surexposition au son ne rends pas forcement sourd comme le prétend la prévention (enfin pas de suite). La surexposition rend plutôt hyper-entendant, ce qui est un handicap mais pas du tout un super pouvoir (c’est ce que l’on appel aussi être malentendant). Les acouphènes c’est l’équivalent d’entendre toutes les nuits et 24/24, le son de la craie qui crisse sur un tableau. Puis il y a l’hyperacousie qui rends chaque son de vaisselle ou de rassemblement d’amis,  douloureux à entendre. Bien sur la presbyacousie sera beaucoup plus précoce.
 
Du coup, le plaisir du son… OUI… Mais à la bonne dose (rapport quantité / temps)  d’exposition et il faut savoir faire de nombreuses poses dans le calme total. Notre physiologie auditive n’est pas égal pour chaque personne. Si vous avez déjà entendu un acouphène suite à une exposition, c’est que vous faites partie des personnes à risque, même si votre acouphène est parti après une bonne nuit de sommeil.
 
Bon son à vous 🙂
 

Cliquer pour lire la vidéo

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Ffreevibes.fr%2Fvideos%2F343779813257588%2F&show_text=0&width=476

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s