Bouchons d’oreilles Peltor LEP-100 ou un exemple de comment fonctionnent mes appareils !

Il m’est souvent demandé comment fonctionnent mes appareils. Et la plupart pensent à tord que ce sont des générateurs de bruits blancs alors que, pas du tout. En fait ils fonctionnent comme les bouchons d’oreilles Peltor LEP-100 conçus pour éviter les traumatismes sonores de la chasse (voir lien ci-dessous).

A l’époque j’avais essayé un casque de chasse qui permet d’entendre les bruits faibles non douloureux tout en protégeant des autres bruits forts. Le gros problème quand j’avais un seuil de douleur à 60db, c’était que ces casques augmentaient trop les sons métalliques et que l’atténuation n’était pas assez forte. Par contre je trouvais que l’étouffement des d’étonnations fonctionnait vraiment à merveille.

Puis je suis tombé sur des bouchons électroniques de chasse qui me semblaient être un miracle, pour moi ressortir dans les milieux bruyants (plus discrètement) tout en étant protégé sans être isolé de la parole ou des sons faibles, grâce à une fonction qui permet de baisser le volume.

Test des oreillettes électroniques Peltor LEP-100

Les bouchons d’oreilles Peltor LEP-100 sont des bouchons intelligents qui assurent une protection contre les bruits forts tout en permettant l’écoute de l’environnement ambiant. Ce procédé est possible grâce à l’électronique embarquée au sein même des bouchons. Ils sont en effet dotés d’un micro dont le rôle est d’amplifier les sons environnant en compensation des bouchons tout en bloquant les détonations. Les LEP-100 permettent une atténuation de 23 dB. Les bouchons sont livrés avec différents embouts dont l’embout le plus hermétique permet d’améliorer les performances des bouchons. Le micro interne dispose de trois volumes de réglages que vous pouvez sélectionner en pressant une fois le bouton latéral qui fait également office de bouton marche/arrêt.

Alors voilà… je n’ai jamais acheté ces bouchons électroniques mais à la place, j’ai demandé à différents audioprothésistes de faire encore mieux que cet appareil avec leurs technologies réellement de pointe (à environ 4000€).

J’ai essuyé plusieurs refus car beaucoup pensaient que j’allais trop me protéger. Mais bien au contraire cette solution me permet de continuer de faire travailler l’audition sur les sons en dessous des seuils de douleur. Là où un bouchon mousse coupera toute écoute des sons faibles et risquera d’augmenter sensiblement certains symptômes de l’hyperacousie pour les sons faibles.

Résultats… grâce au travail de mon audioprothésiste, j’ai un bouchon sur mesure plein qui atténue de 25db et qui est connecté à un appareil auditif très discret. L’appareil compense le bouchon avec 6 programmes (plus un, mode éteint qui le transforme en simple bouchon plein) qui me permettent au final de régler le volume des sons de la vie pour avoir moins de douleurs tout en gardant une meilleure qualité d’écoute en fonction des nuisances. Il y a bien sur un réglage supplémentaire sur l’ensemble des programmes qui arrête tous les sons au delà de mes seuils de douleurs (klaxons, cries, vaisselle…).

Suite au port de cet appareil, et une fois les réglages adaptées à mes besoins, j’ai eu une atténuation de mes inflammations auditives. Suite à la baisse des inflammations, les programmes ont donc pu êtres modifiés petit à petit par l’audioprothèsiste pour faire entrer un peu plus de sons. Progressivement une réorganisation corticale s’est opèrée pour que le cerveau accepte de plus en plus ces sons de la vie de tous les jours. Et en plusieurs mois, c’est partie vers une spirale positive qui a permit l’amélioration de l’ensemble des symptômes.

Le but étant d’utiliser l’appareil uniquement lorsque viennent des douleurs ou les myoclonies des MTT puis de progressivement ne plus l’utiliser.

Beaucoup me demandent la marque de mes appareils. Mais l’appareil en lui même n’est pas forcément important. Le plus important est de trouver un audioprothésiste de proximité et à l’écoute avec qui s’installe une relation de confiance. C’est son travail de réglages suite à votre ressenti qui permettra la meilleure adaptation à l’audition. De plus il est préférable de trouver un audioprothésiste proche car à certains moments vous irez le voir chaque semaine. Il se peux que vous deviez aussi le voir en urgence dans le cas d’un problème momentané sur l’appareil. Car c’est un appareil dont je ne pouvais me passer au début, pour garder mon emploi ou sortir faire des achats de première nécessité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s