Temps journaliers d’exposition aux bruits

Le code du travail indique que l’oreille peut cumuler 8h d’écoute à 80dB avant de risquer des dégradations auditives (l’OMS indique des risques cardiovasculaires en deça).

Ce qui n’est pas dit, c’est qu’une fois atteint 8h à 80dB, il faut rester au silence total pour le reste de la journée (24h), donc fini les loisirs.

Ce petit tableau permet à un normo-entendant, de cumuler les temps de loisirs et de travail bruyants pour vérifier si il dépasse les 100% d’exposition dans la journée.

exposition pourcentage

Les temps d’exposition pour un hyperacousique sont réduits en temps et en puissance…

 

hyper

Deuxième tableau pour un seuil de douleur à 90db. On s’aperçoit qu’il ne peut rester durant 8h continu dans une ambiance au delà de 51db (pour ses fréquences sensibles). La réadaptation aux sons doit donc être très progressive en fonction des durées d’expositions et des différentes puissances d’expositions. Le repos auditif est essentiel une fois dépassé le seuil journalier des fréquences sensibles.

Un commentaire sur “Temps journaliers d’exposition aux bruits

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s